FR / EN

Île de Lédenez, 2021


Résidence tempête #3


Résident : Louis Guillaume


RÉSIDENCE TEMPÊTE #3
– Novembre 2021

La résidence tempête est une annexe et un prolongement de la résidence au sémaphore du Créac’h à Ouessant. Lédenez est une petite île située en face de l’île de Molène, proche d’Ouessant, en plein milieu du parc naturel marin de l’Iroise.

Cette île est reliée à l’île de Molène à marée basse par un cordon de galets lors des marées à coefficient supérieur à 70. En dessous de ce coefficient, ce cordon n’est pas découvert ce qui fait que l’île est parfaitement isolée, environs deux fois 4 ou 5 jours par mois.
Au début du siècle dernier elle était occupée par des saisonniers goémoniers qui avaient construit deux maisons en bois, qui ont été restaurées et converties en gites d’étape, autonomes en énergie à l’aide de panneaux solaires. Cette petite île est au ras de l’eau, sans arbres, elle est livrée aux vents et aux tempêtes d’une manière très directe. L’endroit idéal pour vivre de près ces périodes tout en étant bien isolé.

Les gites ne sont pas occupés dans les périodes d’hiver. La météo y est très changeante, avec des cycles de tempêtes très rapprochés. Nous avons pensé proposer aux artistes-auteurs et théoriciens, qui seraient disponibles et si possible pouvant se mobiliser en fonction de prévisions météo favorables (avis de tempête prévu), une résidence assez courte entre 10 jours et 3 semaines.
L’île principale est une base pour acquérir le ravitaillement et le contact avec les habitants. Elle est occupée en moyenne par 80 habitants qui sont toujours très intéressés par les relations que peuvent entretenir avec eux les artistes, séjournant sur l’île de Lédenez que le peut considérer comme ulta-insulaire.

AVEC LE PRÉCIEUX SOUTIEN DE
La route des pingouins

La résidence est rendue possible grâce au mécénat de la Route des Pingouins.
L’îlot du Ledenez, relié à marée basse à Molène, propose une expérience unique en plein océan.
Imaginés sur le modèle des refuges de montagne, ces trois gîtes de 22 couchages, sont d’anciennes habitations de goémoniers réhabilitées. Les refuges sont des sites respectueux de l’environnement, ici, l’énergie provient des panneaux photovoltaïques et l’eau de pluie est récupérée puis filtrée avec des roches et des galets.
Les hébergements sont ouverts du printemps à l’autonome.

Lien ici : vers le refuge

PROGRAMME CONTRE VENTS ET MARÉES
a.c.b – art contemporain en Bretagne / Conseil régional de Bretagne

La résidence est réalisée dans le cadre du programme “Contre vents et marées”, aide exceptionnelle aux artistes-plasticien·nes.
65 artistes du territoire bénéficiaires d’une aide exceptionnelle de la Région Bretagne.
En réaction au constat de fragilité économique des artistes plasticien·nes, dont 53% d’entre eux·elles vivaient sous le seuil de pauvreté en 2019 et qui s’est aggravée avec la crise sanitaire, la Région Bretagne et le réseau a.c.b – art contemporain en Bretagne ont mis en place en 2021 une aide régionale exceptionnelle d’un montant total de 200 000 € à destination des jeunes artistes du territoire.