FR / EN

Passerelle & Carpintarias, 2022


Twin Islands – expositions


Artistes : Sara Bichão & Violaine Lochu


TWIN ISLANDS
Sara Bichão & Violaine Lochu

Une prosition de Finis terrae – Centre d’art insulaire et vaga – espaço de arte e conhecimento.

Dans le cadre de la Saison France-Portugal
Suite aux résidences des artistes aux sémaphore du Créac’h à Ouessant et sur l’île de São Miguel aux Açores.
> Lien vers leur résidence ici <


TWIN ISLANDS

« Ainsi semble-t-il que même les îles
aiment se tenir compagnie. »[1]

Telles des naufragées, Sara Bichão et Violaine Lochu vivent un temps séparées sur deux îles atlantiques, près de rives européennes. La première, débarquée sur l’île d’Ouessant[2], découvre des matériaux vernaculaires, les légendes locales, le droit de brie[3] et l’isolement, postée dans la salle de veille du sémaphore du Créac’h qui lui tient lieu de repli. La seconde, a atterri sur l’île de São Miguel[4], dans un contexte intrinsèquement différent, où la houle et les vents sont davantage cléments et où la mer fait ressurgir des sons des profondeurs.

Se lanceront-elles dans une marche éperdue à travers ces espaces insulaires dans l’espoir de retrouver l’autre, tel Werner Herzog sur le chemin des glaces[5] ? Des signaux leur viendront-elles, à la faveur des courants ? Quelles dualité, réciprocité ou expériences communes aboutiront de ces voyages ? Une communication à distance est ainsi lancée, dans l’attente des retrouvailles.

T – Tic tac
W – Whale
I – Ignition
N – Necessary

I – Invert
S – Signal
L – Latitude
A – Antena
N – Noise ?
D – Daboecia Azorica
S – Silence.

C’est l’environnement qui au départ les sépare finit par les englober. Elles sont mangées, phagocytées par cet organisme géant imprévisible qu’est l’espace maritime, ici observé, arpenté, fantasmé. Depuis les îles elles regardent au loin. Les sens décuplés, elles se cherchent, elles ne peuvent tenir immobiles les yeux rivés sur les détails du quotidien. Elles font au contraire face au temps qui se dilate, écoutent les baleines, parlent avec les plantes environnantes, se familiarisent avec le langage nautique et abordent la spatialisation au-dessus et en-dessous de la ligne d’horizon.

Comme happées par ce temps et cet espace qui semblent s’étirer à l’infini sous leurs yeux, Violaine Lochu et Sara Bichão reviennent avec des expérimentations singulières et une collection de sons, de signes et de formes qu’elles nous transmettent par des objets fabuleux. Du silence naissent ainsi des sculptures aux formes brutes et à la fabrication instinctive. Ce corpus d’objets produits par Sara est ensuite activé par Violaine qui, par une composition vocale et chorégraphique, nous transmet des notes venues des fonds marins. En revêtant la combinaison réalisée depuis la salle de veille du Créac’h et portant les écritures d’un oracle parvenu jusqu’à nous, cet humain nous délivre leur double lecture de cette expérience vécue.

Ann Stouvenel
Avec la complicité de Sara Bichão et Violaine Lochu

[1] D.H. Lawrence, L’homme qui aimait les îles, Éditions de l’Arbre vengeur, 2021, p.17.
[2] L’île d’Ouessant est située au large de Brest (France).
[3] Le droit de brie était le droit pendant l’Ancien Régime donnant la propriété des épaves et des cargaisons des navires naufragés aux iliens. À Ouessant, il reste de coutume de déposer une pierre sur l’objet trouvé et convoité. Ainsi réservé, il reste en attente d’un prochain ramassage par son propriétaire.
[4] L’île de Sāo Miguel est située dans l’archipel des Açores (Portugal).
[5] Werner Herzog, Sur le chemin des glaces, Éditions Payot et Rivages, 2009.

 


INFOS PRATIQUES ET PARTENAIRES
Expositions « Twin Islands »
Avec : Sara Bichão et Violaine Lochu

Commissariats des expositions : Marcel Dinahet & Ann Stouvenel (Finis terrae – Centre d’art insu- laire) et Jesse James & Sofia Carolina Botelho (vaga – espaço de arte e conhecimento).
En partenariat avec : Passerelle – Centre d’art à Brest (France) et Carpintarias de São Lázaro – Centro Cultural à Lisbonne (Portugal).

À Passerelle – Centre d’art contemporain à Brest, l’exposition est visible du 17 juin au 17 septembre 2022.
À Carpintarias de São Lázaro – Centro Cultural à Lisbonne, l’exposition est visible du 1er septembre au 2 octobre 2022.

Dossier de presse ici :
Dossier.presse-Twin.islands

 

Dans le cadre de La Saison France-Portugal 2022, par l’Institut français, avec le soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, du ministère de la Culture, du ministère de l’Économie et des Finances, du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’lnnovation, du ministère de la Transition écologique, du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, du ministère de la Mer, de l’Ambassade de France au Portugal et du réseau des Alliances françaises du Portugal. Commissaire générale pour la France : Victoire Di Rosa.

Avec le soutien de la Mairie d’Ouessant, du Conseil départemental du Finistère, du Conseil régional de Bretagne, de la DRAC Bretagne – ministère de la Culture et de l’Institut français à Paris.